Mission

Hyacinthe

Notre mission

Fondée en 1992 par quatre fervents adeptes de la nature, la Société des amis du Biodôme de Montréal rassemble ceux et celles qui ont à cœur la préservation de la nature et qui souhaitent soutenir le Biodôme de Montréal dans sa mission et ses activités, tout en profitant des avantages liés à l’abonnement.

Objectifs

Faire connaître et apprécier le monde vivant afin de favoriser chez ses membres et le public en général une prise de conscience face à la protection, à la gestion, à la conservation du patrimoine naturel;

  • Diffuser, à partir des ressources du Biodôme de Montréal, des connaissances sur l’écologie et l’environnement à ses membres et à la population en général;
  • Présenter et vulgariser les différentes composantes du Biodôme de Montréal;
  • Recueillir et gérer des fonds (subventions, commandites, donations) pour assurer un meilleur développement des activités et le rayonnement du Biodôme de Montréal;
  • Opérer le cas échéant pour le compte du Biodôme de Montréal, certains services publics.

 

Exemples de collaboration où la SABM s’implique :

 

Le camp de jour du Biodôme

Les Camps de Jour permettent aux jeunes amoureux de la nature de profiter d’une foule d’activités éducatives reliées aux sciences naturelles. Des excursions, des activités sportives, des jeux et des sorties complètent ce programme aussi amusant qu’instructif.

Ornithologie en fête

À l’aide d’un guide d’identification conçu sur mesure et avec l’assistance de nos animateurs ornithologues, les élèves peuvent repérer une grande diversité d’espèces d’oiseaux dans les écosystèmes du Biodôme.

 Le projet du bassin des Méduses

Construction d’un nouvel espace aquatique pour y présenter des invertébrés marins et voir de près des espèces méconnues de notre magnifique St-Laurent.

Le projet SEM’AIL

Pour appuyer un projet de conservation et de restauration de l’ail des bois, qui devenait en 1995 la première espèce vulnérable officiellement désignée au Québec.

 L’inventaire acoustique des chauves-souris

Pour soutenir un projet de recherche. Quatre des huit espèces vivant au Québec sont susceptibles d’être menacées.

Le projet de conservation du ginseng

Ce projet propose de préparer et mettre en œuvre des plans détaillés de protection et de rétablissement de concert avec les propriétaires, dans 20 sites abritant des populations de ginseng d’intérêt.